Inde

 

Zanskar : Stok Kangri, premier 6000

Du haut de ses 6 153 m, ce sommet du Zanskar est un objectif accessible à tout randonneur entrainé, après l’acclimatation idéal que constitue un trek au Ladakh. Une mini expé de quatre jours et, bien souvent, une première expérience au-delà des 6000 m.
.

Inde : Zanskar : Stok Kangri, premier 6000
Inde : Zanskar : Stok Kangri, premier 6000
La vallée s’enfonce dans un décor minéral qui ravirait n’importe quel réfractaire à la géomorphologie terrestre. Les lignes de failles relevées à la verticale et les couleurs alternant ocres et teintes violacées dessinent une incroyable palette graphique que vient, ça et là, ponctuer le vert d’un peuplier ou d’un tapis herbeux.

Splendeurs minérales

La vallée s’enfonce dans un décor minéral qui ravirait n’importe quel réfractaire à la géomorphologie terrestre. Les lignes de failles relevées à la verticale et les couleurs alternant ocres et teintes violacées dessinent une incroyable palette graphique que vient, ça et là, ponctuer le vert d’un peuplier ou d’un tapis herbeux.
Inde : Zanskar : Stok Kangri, premier 6000
Alors que l’altimètre fleure avec les 6000 mètres, je pose inlassablement un pied devant l’autre. Le gauche, le droit, le piolet. Le gauche, le droit, le piolet. À la mesure de ma respiration haletante, qui s’intercale en rythme syncopé dans cette petite valse à trois temps, je m’élève, inexorablement.

Au-delà de 6000 m

Alors que l’altimètre fleure avec les 6000 mètres, je pose inlassablement un pied devant l’autre. Le gauche, le droit, le piolet. Le gauche, le droit, le piolet. À la mesure de ma respiration haletante, qui s’intercale en rythme syncopé dans cette petite valse à trois temps, je m’élève, inexorablement.
Le soleil me caresse soudain, faisant jaillir des éboulis gelés des nuées vaporeuses, qui nimbent un sommet désormais à portée de main. Pela, mon guide me rejoint, tout sourire. Le sommet est là, tout proche. À peine quelques ressauts. Mon altimètre me gratifie d’une première récompense, inespérée : 6 000 m. Je redouble d’efforts. Un dernier rocher, la trace qui s’élève dans la neige dure. Les drapeaux à prière. Il est 7 h 15. Au sommet. Je viens de repousser les frontières de mes possibilités. L’inaccessible se situe quelque part, encore plus haut.

Les frontières de l'impossible

Le soleil me caresse soudain, faisant jaillir des éboulis gelés des nuées vaporeuses, qui nimbent un sommet désormais à portée de main. Pela, mon guide me rejoint, tout sourire. Le sommet est là, tout proche. À peine quelques ressauts. Mon altimètre me gratifie d’une première récompense, inespérée : 6 000 m. Je redouble d’efforts. Un dernier rocher, la trace qui s’élève dans la neige dure. Les drapeaux à prière. Il est 7 h 15. Au sommet. Je viens de repousser les frontières de mes possibilités. L’inaccessible se situe quelque part, encore plus haut.
Inde : Zanskar : Stok Kangri, premier 6000